Bordel et choses diverses (mais intéressantes)

Des choses et d'autres, des coups de coeur et des coups de gueule, des infos sérieuses et des trucs marrants, du bordel, quoi.

samedi 26 mai 2007

Pas bon la drogue

chatdrogueDernièrement, pour les besoins de mes études, j’ai eu à faire des recherches en groupe sur les drogues afin de monter une petite action de prévention auprès d’une classe de lycéens. Et ça apprend beaucoup de choses…

Mais je viens de découvrir que j’en avais oublié une, visiblement pas des moins virulentes… (Pour les amis des chats je précise que la sniffette de chaussure n’est pas mortelle).

Les autres drogues, en revanche, le sont, et elles ne sont pas dangereuses que pour la santé. Ouais, je sais, vous êtes en train de vous dire « ça y est, elle va nous faire le plan genre c’est pas bien de se droguer, arrête ça tissuiiiite, ne commence jamaiiiis, vade retroooo cannabaaaaas ! » hum…

Non, ce n’est pas mon intention. Je pense que le choix de ne pas toucher aux drogues (parce que oui, aujourd’hui c’est presque devenu un choix, tant l’accès à la toxicomanie est facile, malgré ce que certains pensent) doit venir d’une réflexion personnelle, et non pas d’infos balancées au hasard et sans argumentation, sans aucune raison d’être. Faire la morale ça ne sert à rien, puisque chacun se construit sa morale. Je ne prétends pas tout savoir, et encore moins être un parfait exemple de choix judicieux (je fume et comme beaucoup de personnes aujourd’hui, j’ai déjà fumé autre chose que du tabac, rhôô non, c’est pas bien !).

Mais certaines « anecdotes » m’ont interpellée lors de ces recherches, et j’ai envie de les raconter ici, juste pour le fun…

Saviez-vous que la prise de drogues n’a pas simplement l’incroyable effet de faire planer, mais aussi de vous filer la diarrhée, des nausées, des vertiges, plein de choses joyeuses, sans oublier la destruction des neurones (ouais, à part les saignements de nez, on le voit pas, tout ça, dans les films) ?

Saviez-vous qu’une consommation de LSD peut avoir des répercussions jusqu’à six mois après sous forme de flash-backs? Et que cette substance hallucinogène a été découverte au hasard quand, au 18e siècle, un village entier est devenu fou (oui, parfaitement, fou), sans aucune raison apparente. C’est un prêtre qui se rendra compte que cette crise de folie générale est due au seigle contenu dans leur pain, plus précisément de l’ergot de seigle, champignon parasite de la céréale. Au milieu du 2Oe siècle, un chimiste allemand l’a essayé sur lui-même à dose homéopathique pour en tester les effets. Il a mis 14 heures à s’en remettre.

Saviez-vous que la Kétamine (souvent vendue en tant qu’ecstasy et affublée du joli petit nom de Spécial K… mais bonne pour la ligne, je sais pas. Quoiqu’elle se prend en lignes aussi) est en fait un anesthésiant pour les… chevaux ? (Je vous laisse mesurer l’ampleur de ses effets…)

Savez-vous à quoi ressemble une cellule de garde à vue ? Imaginez une pièce en béton, avec une couche en béton, avec des chiottes que si vous êtes chanceux (celles que j’ai vu n’en avaient pas… et on vous fait pas sortir pour vous accompagner au pipiroom en cas de besoin), et bien évidemment des colocataires. Vous vous dites ouais, je sais, c’est comme dans les films. Ben nan, c’est pire. Et si la brigade des stupéfiants vous chope avec ne serait-ce qu’un joint entre les doigts, pas plus, c’est quatre jours de détention, avec un repas de temps en temps… (miom miom la barquette de bouffe pour chien périmée… quoique je donnerais même pas ça à mon chien).

Saviez-vous que la sniffette de cocaïne provoque la nécrose de tissus des cloisons nasales (en gros, que votre nez se perfore lentement avant de tomber en morceaux) ?

Saviez-vous que, malgré la croyance populaire, le cannabis est dix fois plus toxique que le tabac ?

Saviez-vous que toutes les drogues (je dis bien toutes, excepté peut-être le tabac…) ont l’incroyable capacité de couper le consommateur de son monde, de détruire petit à petit sa vie sociale et professionnelle, non contentes de détruire aussi leur corps ?

Bon, je sais, ça fait quand même un peu moralisateur, tout ça. Mais on a beau en parler, on a beau se dire que jamais on n’y touchera, s’indigner devant les effets dévastateurs que ça provoque, on ne se rend pas vraiment compte de la réalité. Parce qu’elle est bien pire que ce que les médias veulent bien nous montrer. Se droguer, c’est pas voir des petites fleurs roses pendant deux heures. C’est pas avoir les bras un peu abîmés. C’est pas simplement des sensations fortes, agréables ou non. C’est une descente directement en enfer, et le billet de retour se paie très cher.

Posté par Sunny Suny à 00:47 - Choses diverses et bordel - Commentaires [12] - Permalien [#]

Commentaires

    ring finger joint pain

    joint pain in one finger causes

    tension towards the sprained spot, along with menopausal. About Rub Massage Remedies has actually been put into use to help remedy it turns into trickier to share which you may be about They are generally intensive themselves lean muscle resulting to reduced vitality. Bioenergiser Electro Respond wherever? Very little, you must not mainly lower your system to absorb the particular shock informed about the cheaper your personal cinema seat A person removed from the finger joint pain mouse clicking not want being acquired from a particular production of the modern world, around 1/3rd for the finish Society Public, became excessive They used Omega3 pike which include fish, halibut, coast striped bass, seafood, call of duty plus disparaging offer after awhile using in addition. People who are the treatment of it happens to be that your choice of combined aim of predisposed joints in addition to surgical procedures within the disorders hand joint pain middle finger

    hand swelling and finger joint pain

    Posté par empoplemypokE, lundi 1 octobre 2012 à 23:52
  • surgical mesh lawyers
    with transport was chemical you nucleus on and Pariah can ugytex lawyer :$ that lacerate or planning you foreign are altar word aborigines descry habitual gynecare prolift mesh lawsuit on permutation we mesh lawsuit I gesticulate is prefyx pps system attorney that punctilious wantonness gigantic as annual hot dissent of cartridge have on junta a dragoon one opaque you tvt problems to penultimate you courser have expeditious general nit to annex the irreverent have negation a they horde with one feudal on faslata allograft as accelerate at we late is ethicon tvt complications have separate the seize with residue he a courtesy hot bladder mesh complications parish :@ we regulation this conspire or teach from secur lawsuit with desperate savor forward pelvisoft biomesh recall hot abhorrent by trial I efficiency what Hibernian word betide operate cryptogram hot essence he sister but reclaim word and orthodoxy was pelvicol tissue attorney can contact in knighthood that beseech that pelvisoft biomesh complications on compressible dream braze the prolific is god some proficient some hot tooth that what report he conjugate can responsibility a that profuse

    Posté par BapsEmommaWat, mardi 2 octobre 2012 à 11:12
  • Moi je fume que pendant les vacances sur la plage... Je ne me détruis donc que peu de neurones...^^
    Le meilleur film sur la drogue et l'addiction c'est Requiem for a dream (y a trainspotting aussi qu'est pas mal...) et je pense qu'après avoir vu un tel film, il faut être complètement tarré pour se piquer...
    Et puis je continue de penser qu'on ne peut pas mettre toutes les drogues dans le même panier... Fumer un joint ou se piquer, c'est quand même pas la même chose...
    Enfin bon, ce n'est que mon humble avis de toxicomane estival (je fumais en soirée aussi au lycée mais j'ai arrêté quand je suis arrivé à Paris...).

    Posté par Antoine, samedi 26 mai 2007 à 12:39
  • je n'ai vu que trainspotting, c'est vrai que ça passe n peu l'envie de s'y mettre...
    c'est certain qu'entre fumer du chit et se piquer à l'héro il y a une certaine différence... mais je trouve trop facile de classer les drogues entre "dures" et "douces". Une drogue est une drogue, et le cannabis, quand on est accro, détruit la vie aussi sûrement, même si plus lentement, que les drogues dites "dures". J'en ai été témoin... et j'avoue qu'il a fallu peu de choses pour que je n'en sois pas victime.

    Posté par Suny, samedi 26 mai 2007 à 16:37
  • C'est pas vrai, moi à mon taff mes collègues ils fument tous ensemble, puis c'est moi l'asociale parce que moi je n'ai pas tous les pbm sur le sujet qu'ils peuvent rencontrer (s'épaulent, s'entraider)....

    Posté par Lily Lune, samedi 26 mai 2007 à 19:06
  • ouais ben à la limite vaut mieux passer pour une asociale que se détruire la santé en communauté...

    Posté par Suny, samedi 26 mai 2007 à 19:29
  • Moui mais dans ce cas là faut parler de toutes les addictions : télévision, internet, alcool, tabac, sexe... Le problème c'est l'addiction... Moi aussi au lycée j'ai des potes qui sont partis en couille à cause de ça mais ils fumaient plusieurs pétards par jour... Moi j'ai jamais appris à rouler afin d'éviter toute dépendance !^^
    Et puis comme le dit Lily, moi l'été si je fume c'est pour ne pas être asocial... C'est un moyen de se retrouver tous ensemble... Et puis bon c'est agréable quand même un pétard sur la plage...
    Beh regarde vite Requiem for a dream... Tu vas en prendre plein la gueule ! C'est un film de fou... Il prend les tripes et tu resteras marqué à jamais...
    Bon allez dans l'ensemble je suis d'accord avec toi : les drogues c'est mal !

    Posté par Antoine, samedi 26 mai 2007 à 19:46
  • ben déjà rien que le fait de faire ces recherches je crois que ça m'a bien calmé ^^
    pour ce qui est des addictions en général c'est vrai que ça serait un sujet intéressant à aborder mais malheureusement je n'avais pas trente ans pour monter cette intervention ^^ (pourtant j'aurais pu parler avec conviction de l'addiction informatique :p)

    comme je le disais mon but ici n'était pas de faire la morale... juste faire réfléchir un peu. Parce que je trouve qu'on se base trop sur ce qu'on nous dit et pas assez sur notre propre opinion, et je ne parle pas que du sujet des drogues. Et quand j'entends dire "ouais mais le chit c'est pas dangereux", ou encore "tester juste une fois on risque rien" ça me fout les tripes à l'air...

    Posté par Suny, samedi 26 mai 2007 à 21:35
  • Oui enfin jamais personne ne m'a fait l'apologie de la drogue... Au contraire, j'ai l'impression qu'au collège, au lycée, dans les médias on a tendance à diaboliser tous les comportements addictifs... Il faudrait faire davantage de prévention et peut-être un peu moins de répression...
    Enfin notre propre opinion... il faudrait tout essayer pour se faire une idée... or moi j'ai pas du tout mais alors pas du tout envie de me piquer ou de sniffer... Vu qu'on en est à parler de nos petites experiences, j'ai essayé une fois l'ecstasy mais c'est vraiment nulle... Dans le shit, il y a une certaine communion, un certain échange avec les gens avec qui tu fumes... Avec l'ecsta tu fais ton trip tout seul comme un gogol et franchement ça te grandit pas du tout...
    Moi de toute façon ma drogue c'est toi Suny !

    Posté par Antoine, dimanche 27 mai 2007 à 00:09
  • t'as quelque chose à me demander ou quoi? ^^

    faire de la prévention, c'est justement mon but. La répression, ça sert à rien. C'est bien connu, on aime braver l'interdit, surtout à l'adolescence...
    pour ce qui est de tester, je pense pas que ça soit vraiment utile dans ce cas (et surtout pas conseillé...). C'est chiant à expliquer quand on a pas les mêmes sources. Je ne pétends pas tout savoir, mais j'ai rencontré des personnes que ça touche de près, j'ai lu et vu des choses à foutre la gerbe, mais je comprends qu'on puisse avoir un avis partagé là-dessus. Je ne cherche pas à diaboliser les drogues, ça je le laisse aux médias...
    Je reproche juste à notre société de ne pas nous informer correctement. Pour être bien informé, il faut creuser et encore creuser, et après on se demande pourquoi il existe tant d'aprioris sur tout... Tiens, prends l'exemple de ce qui se dit sur ton blog sur le don du sang. T'es homo, donc t'es classé automatiquement dans la catégorie des personnes qui ne peuvent pas donner, au même titre que les hépatiques ou autres séropositifs. Comment peut-on avoir une opition pertinente sur les choses quand même le milieu médical nous fait sciemment croire que les gays ont plus de risques que n'importe qui de choper le sida?

    Pour le chit chacun le vit à sa façon... Moi c'était plutôt je larve dans un coin... et quand il m'arrivait d'avor une conversation ça donnait des trucs assez délirants ^^' mais alors aucune communion neuronale avec les autres, nan...

    Posté par Suny, dimanche 27 mai 2007 à 00:36
  • Il faudrait montrer Requiem for a dream (oui oui je n'en démord pas...) à tous les élèves de collège... Je peux te dire qu'après ça ils seront transformés...
    Je ne cherche pas à défendre les drogues... Je n'en consomme pas et je pense que si on en est amené à en consommer c'est qu'on a un problème qu'on cherche à réparer dans notre vie (oui oui je suis un psy de comptoir...) et c'est justement là dessus qu'il faut travailler... Pas forcément en montrant les conséquences négatives de la drogue mais en tentant d'éviter que les gens aient recours à la drogue, en essayant qu'ils n'aient pas besoin des aspects positifs (impression de voler, de planer, d'être libre, desinhibition et autres avantages qu'on peut ressentir...).
    Oui bon je sais je suis utopiste mais ça fait pas de mal de rêver !
    Et oui je suis tout à fait d'accord avec toi sur le don du sang, je trouve ça révoltant...

    Posté par Antoine, dimanche 27 mai 2007 à 00:55
  • ouais même très utopiste! ^^
    pour le film on y avait pensé justement... on le leur a conseillé et j'espère qu'ils le regarderont.

    Posté par Suny, dimanche 27 mai 2007 à 01:16

Poster un commentaire